Arrêtez Tanval Indoril à la flèche tourmentée

Retour au menu

LISTE DES QUETES

Vers la flèche tourmentée

Retrouvez Holgunn aux abords de la Flèche tourmentée.

Monter en flèche

Abaisser les protections du rituel et de l’atronach puis entrez dans les ruines sud et nord.

Une fois sorti(e) des ruines nord, passez la grotte pour retrouver les commandants. Parlez à Tanva Indoril.
Tuez le Daedra et récupérez la clé.

Entrez dans les ruines de Caldera pour abaisser la dernière protection.

Ouverture du portail

Parlez aux esprits présents et accomplissez leurs défis

Récupérez la pierre de focus de flammes puis parlez à Lévisii Gilvayn pour participer à la première épreuve.

Récupérer la pierre de colère

Pour passer l’épreuve vous devrez suivre les rayons sous peine d’être ramené à l’entrée de l’épreuve :

Parlez à Mavos puis tournez-vous pour faire la seconde épreuve.

Récupérer la pierre de Lien

Ne touchez pas les fumées rougeâtres pour récupérer la pierre.

Placez les pierres de focus.

La dernière défaite de Sadal

Entrez dans la prison et vainquez Sadal : Protégez Tanval pendant le rituel et affaiblissez le frère de la Discorde au bon moment !

Récompense : Masse à deux mains du set Les atours du soleil (énergisé) Sedura Morag

Succès

Quêtes >> Pacte de coeurébène 
Tueuse de Sadal (Détruisez Sadal et sauvez les Evoulis) – 5 points.
Les coeurs des ténèbres (Emprisonnez Balreth, Empêchez Tanval de libérer Sadal, Repoussez les troupes à fort Virak) – 15 points – Teinture : Gris cendrais

Vous obtenez : 1 point de compétence

Vous devez livrer une lettre à Deshaan

Comment continuer la suite de quête de l’Almanach ?

Avant le guide de zone, il était parfois difficile de repérer les suites de quêtes surtout lorsqu’on change de zone.
Je vous laisse ici le mini guide pour commencer l’arc scénaristique de Deshaan.

La quête principale se termine ici, à la flèche tourmentée.

En vous dirigeant vers l’oratoire, vous rencontrez Gorvyn Dran :

Cet article a été écrit par Celyyy pour esoaz.com ! Tout droit réservé !
La copie, même partielle, est interdite !